CONSIGNES SUR LA CONDUITE A TENIR EN CAS DE CYCLONE

Avant le début de la saison cyclonique (juin)

• Constituez et stockez, en lieu sûr, une réserve alimentaire : riz, pâtes, légumes secs en tous genres, conserves, sucre, lait en poudre, huile, biscuits, etc. ;

• Prévoyez une réserve d’eau minérale pour au moins 4 jours et une réserve d’eau de javel qui sera utilisée selon les prescriptions de la DSDS ;

• Stockez en un lieu défini et accessible, les équipements et les outils susceptibles d’être utilisés pendant ou après le cyclone, à savoir : hache, scie, clous, marteau, film plastique, bâche, contreplaqué, bidons plastique type jerrican, serpillières, seaux, bougies ou lampes à gaz ou à pétrole, allumettes ;

• Disposez en un lieu facile d’accès et connu de tous, d’une trousse de premiers secours : pansements, alcool à 90°, mercryl, coton hydrophile, compresses, sparadrap ;

• Consolidez la maison au niveau des issues (portes et fenêtres) ;

• Vérifiez et consolidez le cas échéant la toiture ;

• Veillez au bon entretien du système d’évacuation des eaux pluviales (chêneaux, gouttières, etc.) ;

• Nettoyez les ravines proches de la maison et élaguez les arbres voisins ;

• Disposez d’un poste de radio portatif et d’une réserve de piles. Un téléphone portable serait souhaitable ;

• Prévoyez des moyens d’éclairage de secours : lampes électriques avec réserve de piles, groupe électrogène avec réserve de carburant ;

• S’assurez que nos proches (et voisins) connaissent les consignes de sécurité ;

• Consultez en Mairie, la liste des abris sûrs mis à la disposition des populations susceptibles d’être évacuées ;

• S’assurer que nos vaccinations et celles de notre entourage, contre le TETANOS et la POLIO sont à jour.

Dès le déclenchement de la Pré-Alerte

• Consolidez, éventuellement, les portes et fenêtres : panneaux en bois cloués s’il n’y a pas de volets ; renforcez, en les attachant, les crochets et les crémones ;

• Haubanez les cases légères et les auvents : corde ou câble, blocs de pierre, pieux, etc. ;

• Dans les maisons non fixées au sol (cases ou caravanes), qui devront être impérativement évacuées en cas de confirmation de la menace, disposez sur le plancher des objets lourds (blocs de pierre) pour augmenter l’adhérence ;

• Protégez les baies vitrées à l’aide de feuilles de contre plaqué (5 mm), placées à l’extérieur, ou, à défaut, placez sur les deux faces en diagonale et en médiane, des bandes de papier collant (bande large) qui augmenteront la résistance des baies et surtout éviteront les projections de bris de verre en cas d’impact d’objets emportés par le vent ;

• Enlevez autour de la maison tous les objets susceptibles d’être emportés par le vent et de devenir autant de projectiles ;

• Organisez (si cela n’est pas déjà fait) votre survie par le stockage de nourritures et de matériels divers (cf. consignes précédentes à suivre avant la saison cyclonique) ;

• Faites le plein de carburant du véhicule, évitez, toutefois, d’entreprendre de longs déplacements;

• Débranchez le système de remplissage de la citerne d’eau pluviale et protégez le réservoir le cas échéant ;

• Mettez les documents personnels (papiers d’identité, carnet de vaccination, carte de groupe sanguin notamment) à l’abri, hors d’atteinte de l’eau, ainsi que les aliments, la trousse à pharmacie et autres biens ;

• Rentrez à l’abri les animaux (chien, chat, volaille et cheptel ) ;

• Restez à l’écoute des émissions d’information diffusées par les chaînes de télévision et de radio ;

Dès le déclenchement de l’alerte

• Regagner votre domicile et regrouper autant que possible l’ensemble des membres de la famille ;

• Si le domicile n’est pas une construction solide ou s’il est situé dans une zone menacée par la marée de tempête ou une inondation, gagner un abri sûr, signalé par les services municipaux, les centres de secours des sapeurs pompiers, la police nationale ou la gendarmerie nationale ;

• En cas d’hébergement dans un des abris sûrs de la commune au lieu du domicile, faire connaître ce choix aux voisins ou à la famille et s’y tenir ;

• Débrancher les antennes de télévision ;

• Rester à l’écoute des émissions de radio.

Dès le déclenchement de la phase de confinement

• Ce niveau d’alerte est diffusé lorsque les effets du cyclone commencent à être ressentis sur tout ou partie du département.

• Les conditions météorologiques sont très dangereuses et toutes les activités sont arrêtées.

• La circulation et tous déplacements sont interdits.

• Seuls les services d’intervention (Sapeurs-Pompiers, Police et Gendarmerie Nationale, Services Municipaux) effectuent un dernier contrôle au déclenchement de ce niveau d’alerte.

Pendant le passage du cyclone

• Ecouter les émissions diffusées par les médias ;

• Ne quitter, sous aucun prétexte, son abri, jusqu’à la Fin de l’alerte (consignes diffusées par les médias) ;

• Etre en mesure de procéder aux travaux de consolidation des portes et fenêtres de la maison ou de l’appartement ;

• S’éloigner des baies vitrées ;

• Couper le courant électrique du réseau ;

• Ne pas utiliser de feu à flamme nue.

Pendant la phase des secours

• Au déclenchement de la phase d’organisation des secours, diffusée par les médias, procédez à une reconnaissance des environs immédiats de votre domicile ;

• Ne se déplacer qu’en cas d’urgence absolue ;

• Si on est blessé ou malade, consulter son médecin ou le centre de secours le plus proche ;

• S’assurer que les voisins isolés (notamment les personnes âgées) n’ont pas besoin de secours ; signalez les blessés ou les victimes éventuelles aux services de secours (Sapeurs pompiers, Gendarmerie, Police, Municipalité) ;

• Rassembler en un seul lieu les animaux (chiens, chats, cheptel) morts, afin que les services concernés procèdent à l’évacuation et au traitement des carcasses ;

• Eliminer autour des habitations tous les détritus susceptibles d’accumuler l’eau de pluie et protégez les de stockage d’eau afin de prévenir le développement de moustiques ;

• Aider les équipes d’intervention au dégagement des itinéraires et des voies de circulation ;

• Eviter les déplacements importants en véhicule, et le cas échéant, conduire avec la plus grande prudence ;

• Ne pas toucher et signaler immédiatement, les fils électriques rompus et tombés à terre ;

• Procéder aux réparations du domicile.

Sur le plan alimentaire :

• Ne jamais consommer l’eau de la citerne, ni l’eau du réseau de distribution (des informations seront diffusées par les médias), en attendant, utiliser l’eau minérale potable mise en réserve ;

• En cas d’urgence et si vous ne disposez pas d’eau minérale en bouteille, deux solutions vous sont offertes :

• Faire bouillir l’eau pendant 10 minutes puis la “battre” pour la réoxygéner.

• Ajouter six gouttes d’eau de javel reconstituée par litre d’eau que vous aurez filtrée au préalable, agiter et laisser reposer au moins 30 minutes.

• En cas de coupure prolongée d’énergie électrique, ne pas consommer les aliments restés trop longtemps au réfrigérateur ou au congélateur.

Après le passage du cyclone, levée de l’alerte :

• Reprise de l’activité économique.

• Fin de l’interdiction de circuler.

Retour à l'accueil

e-mail : contact@ris-k.fr
Réalisé par MILCOM Design